Iguane marin galapagos

Voir les Iles Galápagos et mourir

Il y a des destinations qui font indéniablement rêver et qu’on n’imagine pas découvrir un jour. Il y a des noms qui, par le simple fait de les entendre, font voyager l’esprit. Galápagos a toujours été pour moi un mot magique qui me rappelle le bout du monde, des animaux rares et magnifiques, du sable fin et de l’eau translucide. J’en ai rêvé, et j’y suis allée.

 

Sur un coup de tête

 

Durant ma longue échappée en Amérique latine, j’ai osé rêver d’une escapade sur ces îles protégées au large de l’Equateur. J’ai effectué les recherches nécessaires et, alors que je me trouvais en Equateur, à Cuenca, j’ai acheté un simple billet d’avion pour les îles Galápagos. Départ 2 jours plus tard. En 2 petites heures de vol, on atteint le parc naturel dont l’entrée est régulée par une taxe de 100USD (adultes), exigée à l’aéroport d’arrivée.

Je n’avais rien réservé mais je savais qu’il y avait des petits hôtels pas chers, voir hostels, à Puerto Ayora, la ville principale de l’archipel. Des taxis et bus font le trajet depuis l’aéroport, mais pourquoi ne pas demander à se faire déposer par un voyageur équipé ou partager une course si l’on voyage seul ?

A Puerto Ayora, je n’ai pas cherché bien longtemps pour trouver une chambre privée dans un petit hostel, pour 10USD la nuit. Bien sûr, selon la saison, les hôtels peuvent être rapidement pleins !

 

2 semaines sur trois îles

 

J’ai choisi 3 îles à explorer  – Isabella, Santa Cruz et San Cristobal – et les activités / tours organisés que je souhaitais effectuer: Principalement de la plongée, explorer des îles inhabitées refuges des plus beaux oiseaux de la terre, et me balader sur des plages idylliques où lézardent naturellement les lions de mers et iguanes marins… Tout cela agrémenté de longues balades à pieds ou à vélo, de découvertes de la faune endémique des Galápagos, de baignades au milieu des tortues et lions de mer, et de repas de poissons frais grillés.

J’ai sélectionné au feeling l’agence de voyage et le centre de plongée qui m’ont le plus plu. Il n’est pas interdit de négocier les prix quand on prend plusieurs excursions ou plongées.

 

Plein les yeux, plein la tête

 

Parmi les choses qui m’ont le plus marqué lors de mon séjour, en voici quelques examples : voir des requins marteaux (d’aussi prêt !) est un souvenir inoubliable. La diversité de poissons multicolores, rares et  magnifiques éblouit les yeux des plongeurs et snorklers. Les tortues géantes du pacifique nagent paisiblement, imperturbables.  On croise des bancs immenses de poissons tropicaux. Et jouer dans l’eau avec un lion de mer qui tournoie et danse à un mètre de vous. Ce n’est pas incroyable ça ?

Ce n’est pas tout, on trouve sur ces îles un oiseau formidable : le fou aux pieds bleu. Un oiseau blanc, aux ailes noires et aux pattes bleues qui plonge à pic dans la mer pour pêcher, danse et chante sur les rochers pour séduire la femelle, et pose nonchalamment devant les objectifs des voyageurs extasiés. Pour revoir le fou, je retournerai aux Galápagos !

Comptez encore côtoyer les tortues terrestres géantes, les énormes iguanes terrestres, les pingouins, les magnifiques frégates, les flamants roses, et j’en passe !

 

« Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité » – Saint-Exupéry

 

Finalement, Les Galápagos, ce n’est pas inaccessible, ni hors de prix. Il y en a pour tous les budgets et conforts. On mange et on dort pour un prix plus que raisonnable, on décide du budget pour les Expériences. On prévoit l’incompressible : billet d’avion et entrée du parc. Et on ajoute le prix du kiff.

Alors n’attendez pas que l’occasion se présente, un voyage de noces ou une invitation officielle. Créez l’occasion, foncez !

 

Si vous souhaitez voir une sélection de mes photos des Galapagos, c’est ici

AdeleMentor
No Comments

Post a Comment

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Retour au Menu